IXème Rencontre Euro-méditerranéenne des Femmes Leaders en Entreprise et en Politique

21 juin 2018
Par

Françoise Morvan, et Louisa Renoux,

représentantes de l’Assemblée des Femmes de Paris-Ile de France

à la IXème rencontre euro-méditerranéenne des femmes leaders en entreprise et en politique.

 

Le 7 juin 2018, à Madrid, s’est tenue la IXème rencontre euro-méditerranéenne des femmes leaders en entreprise et en politique, à laquelle a participé Françoise Morvan, vice-présidente de l’Assemblée des Femmes de Paris-Ile de France. La rencontre, initiée par l’association espagnole Mujeres para el Diálogo y la Educación, a réuni plusieurs associations et expert.e.s en politique et en entreprise issu.e.s de différents pays européens (France, Espagne, Grèce, Chypre…) autour du thème suivant : “Pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, une Europe progressiste !”.

 

La rencontre, se déroulant au nouveau Secrétariat d’État à l’Égalité espagnol, a débuté par un applaudissement général adressé au gouvernement historique Sanchez, récemment nommé et composé de onze femmes et six hommes.

 

Au cours de cette journée, quatre tables rondes ont été organisées pour discuter de sujets traitant du leadership féminin :

  • “Quelle est la formation actuelle des femmes cadres en Espagne ?”
  • “Les politiques d’égalité en Espagne sont-elles efficaces ?” Ce débat rassemblait notamment des élues espagnoles rattachées à différents partis politiques.
  • “Les principaux obstacles à l’entrepreneuriat féminin”.

Intervenant.e.s lors des tables rondes

La quatrième table ronde, intitulée “Analyse comparative de la situation des femmes en Europe du Sud, avancées et contretemps” et modérée par Francisco Fonseca Murilldo (Directeur Général-adjoint de la Commission Européenne de la Justice et des Consommateurs), a réuni Louisa Renoux (membre de la Coordination pour le Lobby Européen des Femmes et de l’association Assemblée des femmes de Paris – Ile de France), Rodi Kratsa (membre du Parlement Européen et présidente de Women for Europe – International Organization (Grèce)), Koula Sophianou, (ambassadrice de Chypre en Espagne) ainsi que Ligia Nobrega (représentante de l’Institute for Gender Equality). Les intervenant.e.s ont présenté la situation dans leur pays respectif et la nécessité de mettre en place des politiques adaptées aux perspectives de genre, notamment dans une perspective de conciliation entre la vie professionnelle et la vie privée.

Du côté français, Louisa Renoux a souligné que du travail reste à accomplir et cela s’illustre comme priorité de l’État français, l’égalité des genres et la lutte contre les discriminations étant la “grande cause” du quinquennat.

En outre, cette table ronde fut l’occasion de souligner l’importance de la création et du renforcement de liens entre les pays européens afin de proposer des mesures à l’échelle des institutions européennes.

La rencontre, riche en échanges fructueux, s’est achevée par la rédaction de “l’Appel de Madrid”, en soutien à la directive européenne sur les congés familiaux. Les participant.e.s ont invité des institutions et la société civile à prendre part à la dixième édition.

 

Présentation de Louisa Renoux et Françoise Morvan à la quatrième table ronde

Tags: , , , , , , , , , , , ,

facebook comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *